Cours toujours ! 50min

Cours toujours !
Version longue (50 min)

Dans un parc animé de bruits de jeux, réunir un homme, une femme, des ombres et des lumières, ainsi que des souvenirs d’enfance.
Saupoudrer de « cartoons » et de quelques notes d’accordéon,
Couvrir et laisser mijoter 50 minutes.
Remuer avec énergie et servir le tout avec un coulis d’espièglerie.
Faire bien attention à ce que les ingrédients ne s’enfuient pas… car vous obtiendrez :

« Cours toujours ! »,
l'histoire d'une relation... plutôt acrobatique !

Ils se sont donné rendez-vous ici... avec, comme bagage, l'envie de se découvrir, une pomme et un accordéon. A travers la danse et la technique des portés, ainsi que celle de la course-poursuite (!), ils nous présentent leur univers...


Affiche "Cours Toujours ! 50min"

bouton Dates à venir
Dates à venir

bouton Dates passées
Dates passées


Tout public (à partir de 4 ans)

 

Durée :

50 min

Création et interprétation :

Saïlen Rose et Benoît Héliot

Création lumières et régie générale :

Matthieu Sampic

Régie son :

Matthieu Ribun

Costumes :

Blandine Poulat

Aide vidéo et effets spéciaux :

Xavier Cruz

Ateliers Créativité :

Lân N'Gyen

Soutien :

Centre des Arts du Cirque de Chambéry, Compagnie Songe, Centre culturel de Mornant

Illustration (affiche) :

Sylvie Wibaut

Presse

« Une histoire de pomme, donc de fruit défendu, puis de balançoire, d'accordéon... Bref un spectacle qui parle avec poésie et sensibilité des relations humaines, et d'amour avec humour. »

« Les relations homme-femme, quel cirque ! Saïlen Rose et Benoît Héliot résument en moins d'une heure ce qui fait tourner le monde, depuis que la pomme a été partagée par qui vous savez. »

 Var Matin, novembre 2006

 

« Durant près d'une heure, ils enchaînent portés, danses, courses poursuites et cache-cache amoureux. Au cœur du spectacle, de magnifiques jeux d'ombres remplissent l'atmosphère de poésie. Le rendu est particulièrement habile et original. Cette séquence révèle un travail de création d'une très grande qualité. L'agile voltigeuse termine sa prestation en jouant un air d'accordéon, debout sur les épaules complices de son partenaire. »

Le Dauphiné, janvier 2006

 

« Deux artistes qui, sans un mot et en quelques secondes, parviennent ainsi à kidnapper l'attention et l'imagination de centaines de gamins dont certains très jeunes... Pas de doute, il y a là quelque chose. La magie des spectacles parfaitement conçus, tout simplement. »

La liberté de l'Est, mars 2008

 

« De jolis moments, des portés de force, d'équilibre et de délicatesse font de ce duo un spectacle bien agréable. De l'inventivité aussi, beaucoup, et enluminée d'humour pour ces jeux d'ombre narratifs qui content l'histoire du couple avant qu'il ne se constitue tout à fait.Deux interprètes gymnastes virtuoses et en état de grâce, et des accords de bandonéon distillés sur tous les tons et dans toutes les situations, même les plus périlleuses. De la belle ouvrage qui a ravi une salle comble où les enfants étaient tous rois. »

La Provence, avril 2008