Thé Perché version rue

Thé perché
L’histoire acrobatique et poétique d’un thé fait maison

     Les spectateurs assistent à un cérémonial : celui de préparer et de servir le thé à des hôtes. Mais rien ne se passe jamais comme prévu... Ce rite millénaire va très vite être bousculé par des acrobaties poétiques, émaillées de situations burlesques. Plateaux en position instable, verres qui volent... On sourit et on frémit devant les envolées, les portés et les équilibres !

Après plus de 200 représentations de «Thé Perché » sous la yourte, la compagnie Prise de pied a décidé de présenter ce spectacle dans la rue. Un travail de création a eu lieu en avril-mai 2014, suivi dès le mois de juin d’une tournée estivale !


Affiche "Thé Perché"

bouton Dates à venir
Dates à venir

bouton Dates passées
Dates passées

bouton video

lien vidéo


Spectacle tout public à partir de 3 ans.

 

Durée :

35 min et plus si affini-«thés» !

Jauge public :

100 à 500 spectateurs (gradinage adaptable)

De et avec:

Saïlen Rose, Benoît Héliot

Régie (en alternance):

Matthieu Sampic, Stéphane Guellec, Christophe Vallat

Regard extérieur:

Johan Lescop

Décors et lumières:

Stéphane Guellec, Matthieu Sampic, Laurent Gauthier

Création son :

Matthieu Ribun

Costumes :

Blandine Poulat

Musique originale :

Impérial Kikiristan

Co-productions :

Quelques p’Arts... - Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace Public - Boulieu-les-Annonay (07), Service Culture du SAN de l’Isle d’Abeau, Bélouga & Cies, Le Train Théâtre (Portes-les-Valence), Le Centre des Arts du Cirque de Chambéry

Résidences :

Quelques p’Arts... - Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace Public - Boulieu-les-Annonay (07), Association Regard et Mouvement (Pontempeyrat), Centre Culturel de la Motte Servolex (Chambéry), Association Déviations (Chabeuil)

Soutiens :

Mairie de Colombier-le-Vieux (07)

Cie associée :

Quelques p’Arts... - Centre National des Arts de la Rue et de l'Espace Public - Boulieu-les-Annonay (07)

Cie subventionnée :

Région Rhône-Alpes

Illustration (affiche) :

Sylvie Wibaut

Presse

« On sait que servir le thé est un art empreint de rites, de générosité et de chaleur. Eux, ils ajoutent la poésie brute. (...) C’est une ode à la magie du quotidien. Solidaires dans la difficulté, (...) ils signent un message drôle et généreux.»

Thé perché ou une belle illustration du rêve... »

Le Dauphiné Libéré, juin 2006

 

 

« Un spectacle éblouissant de fantaisie et d'amour auprès duquel chacun des deux cents spectateurs n'a, sans aucun doute, pu retenir les frémissements de l'émotion. Des situations burlesques, voires enfantines, autant de clins d'oeil et de rappel aux souvenirs d'enfance. »

Le réveil du Vivarais, août 2014

 

 

« Ce n'est pas dans les gradins que le public s'est installé mais dans un salon de thé original où le poste de musique n'en fait qu'à sa tête. (...) Saïlen Rose et Benoît Héliot, ont préparé le thé, ont installé les tables puis ont servi la boisson chaude tout en offrant diverses figures acrobatiques toutes plus hautes les unes que les autres. Cette histoire burlesque a ravi les petits comme les plus grands. »

L'éveil hebdo,  août 2014